Le petit copain / Donna Tartt

Livre

Tartt, Donna (1963-....). Auteur

Edité par Plon. Paris - 2003

Voir la collection «Feux croisés (Paris), 2003»

Autres documents dans la collection «Feux croisés (Paris)»

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Le maître des illusions / Donna Tartt | Tartt, Donna (1963-....). Auteur

Le maître des illusions / Donna Tartt

Livre | Tartt, Donna (1963-....). Auteur | 1993

Le chardonneret / Donna Tartt | Tartt, Donna (1963-....). Auteur

Le chardonneret / Donna Tartt

Livre | Tartt, Donna (1963-....). Auteur | 2014

Qui est Theo? Que lui est-il arrivé à New York pour qu'il soit aujourd'hui, quatorze ans plus tard, cloîtré dans une chambre d'hôtel à Amsterdam comme une bête traquée? Qu'est devenu le jeune garçon de treize ans qui visitait des ...

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Le petit copain 4/5

    J'ai enfin découvert le troisième roman de cette auteure remarquable. Après "le Maître des Illusions" qui m'avait impressionnée à sa sortie et "Le chardonneret" que j'avais dévoré, j'ai été un peu déconcertée par "Le petit copain". J'ai failli abandonner après 150 pages, ayant l'impression de ne pas voir où le livre allait m’entraîner. Heureusement, je me suis accrochée et je ne le regrette pas. Quelle histoire racontée à travers la perception d'une gamine d'une douzaine d'années, Harriet, et de son fidèle copain, Hely, plus jeune d'un an, décidée à élucider la mort de son frère retrouvé pendu alors qu'elle n'était qu'un bébé. Cerise sur le gâteau, l'intrigue se situe en été, dans le sud profond des Etats Unis, et son atmosphère particulière que l'auteure sait si bien rendre. Ah, le monde des adultes vu par le regard des enfants, et quels adultes !!! Une grand mère chef de famille qui dirige tout son petit monde à la baguette, ses trois sœurs, les grand-tantes de Harriet, qui vivent dans le souvenir de leur riche passé, une mère à la dérive qui passe son temps à ne rien faire de la journée, un père aux abonnés absents mais qui contribue financièrement aux besoins de la famille, des "méchants" très méchants, trafiquants notoires, accros aux drogues dures et terrifiants pour des gamins normaux, un prédicateur fou et ses serpents. Mais c'est sans compter sur les deux gamins plus que matures pour leur âge. Ah, l'épisode du château d'eau est un grand moment de délire où la romancière s'est lâchée, de même lors de la libération des serpents. En conclusion, un vrai roman dans lequel je me suis évadée du quotidien et qui m'a rappelé la découverte des Jules Vernes dans mon enfance.  

    par FLA Le 19 octobre 2019 à 11:28