Je voyage seule / Samuel Bjork

Livre

Bjørk, Samuel. Auteur

Edité par JC Lattès. Paris - 2015

La Norvège tout entière est sous le choc après la découverte dans la forêt d'une petite fille assassinée, pendue à un arbre avec une corde à sauter et portant autour du cou une pochette où figure la mention Je voyage seule. Le commissaire Holger Munch décide de s'assurer l'aide de son ancienne collègue, Mia Krüger, douée d'une intuition imparable. Il part la chercher sur l'île de Hitra où elle s'est recluse. Ce qu'il ignore néanmoins, c'est que Mia s'y est retranchée pour se suicider. Or, quand elle voit les photos de la fillette, elle remarque un détail qui avait jusque-là échappé à tout le monde et comprend qu'il y aura d'autres victimes...

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Le hibou / Samuel Bjork | Bjørk, Samuel. Auteur

Le hibou / Samuel Bjork

Livre | Bjørk, Samuel. Auteur | 2016

L'armateur le plus riche de Sandefjord est proche de la mort. Il a une condition, une seule, pour que son fils aîné puisse hériter de sa fortune : du sang impur ne devra pas être mélangé à celui de la famille. Or son fils est amou...

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Je voyage seule 3/5

    Je voyage seule La première enquête du tandem formé par le commissaire Holger Munch et Mia Krüger, est d’un niveau de qualité supérieur à celui de son second roman "Le Hibou". D'où le commentaire sur la quatrième de couverture de "Je voyage seule" : "Jo Nesbo a du souci à se faire". Et bien non, Jo Nesbo peut être rassuré. A ce jour, aucune nouvelle enquête pour le duo de policiers Munch/Kruger n’est publiée en français et Nesbo vient d'écrire la douzième enquête de Harry Hole avec "The Knife" à paraître cet été. "Je voyage seule" réserve des surprises dans son dénouement et s'attache à décrire, dans les cent premières pages, la personnalité tourmentée de Mia Krüger. Un livre qui se lit facilement et que j'ai eu du mal à lâcher dans les dernières pages, a fortiori quand Munch est tout particulièrement concerné, avec l'enlèvement de sa petite fille. Un reproche toutefois : je n'ai pas retrouvé l'atmosphère oppressante que savent si bien distiller les polars nordiques des meilleurs auteurs.

    par FLA Le 05 juin 2019 à 14:05