4/5

1 avis

Le jour où on a retrouvé le soldat Botillon

Livre

Giraud, Hervé

Edité par Thierrey Magnier Editions. Paris - 2013

Le soldat Botillon part à la guerre de 14 et se retrouve au front sans rien comprendre de ce qui lui arrive, soldat de base sous le feu de l'ennemi. Récit croisé avec une réunion de famille à notre époque et qui fête les 100 ans de l'arrière grand-mère, la fille du soldat Botillon qui n'a jamais connu son père disparu lors des combats. Le ton du livre est joyeux et iconoclaste pour la partie contemporaine, rageuse et antimilitariste pour la partie historique.

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Kradji enfant du Cambodge | Giraud, Hervé

Kradji enfant du Cambodge

Livre | Giraud, Hervé | Publications de l'école moderne française. Mouans-Sartoux | 2002

Leïla enfant touarègue | Giraud, Hervé

Leïla enfant touarègue

Livre | Giraud, Hervé | Publications de l'école moderne française. Mouans-Sartoux | 2002

Bouali enfant du Laos | Giraud, Hervé

Bouali enfant du Laos

Livre | Giraud, Hervé | Publications de l'école moderne française. Mouans-Sartoux | 2002

Sur le même sujet

Zappe la guerre | Pef (1939-....)

Zappe la guerre

Livre | Pef (1939-....) | Rue du monde. Paris | 1998

Soldat Peaceful | Morpurgo, Michael

Soldat Peaceful

Livre | Morpurgo, Michael | Gallimard jeunesse. Paris | 2004

Tommo a 17 ans seulement quand il commence son récit. Il ne veut pas s'endormir cette nuit, mais se rappeler sa vie, sa vie avec sa mère et ses frères, Big Joe, le grand frère attardé et Charlie, le protecteur. Charlie et Tommo so...

Le journal d'Adèle | Carré, Isabelle (1971-....)

Le journal d'Adèle

CD Musique | Carré, Isabelle (1971-....) | Gallimard jeunesse. Paris | 2004

Chargement des enrichissements...

Avis des bibliothécaires et des lecteurs

  • Le temps des "gueules cassées" ! 4/5

    La guerre de 14 éclate et Noé Botillon, 20 ans, quitte son village pour le front. L’auteur nous décrit avec beaucoup d’intensité les aspects dramatiques et absurdes de la guerre, le dur quotidien des soldats de cette interminable guerre. Au fil des pages on sent monter le dégoût, la perte de dignité, le dépit des hommes qui « s’applique ivre de bêtise et de fatigue à faire leur métier de soldat tueur, défenseur de leur mère patrie ». Une lettre de sa fiancée lui apprenant l’arrivée d’un enfant redonne un peu d’espoir à notre soldat et lui permet de tenir. A la fin de la guerre, il fait parti des « gueules cassées » lui rappelant à vie cette période de son existence et le marginalisant. Entre le récit du soldat Botillon, s’intercale le récit de son arrière - arrière petit fils venu fêter dans la propriété familiale les 100 ans de son aïeule qui n’est autre que la fille du soldat Botillon qui n’a jamais connu son père. La quatrième génération joue à la guerre dans le jardin et les batailles contrastent joyeusement avec le récit de l’arrière - arrière grand père. Pourtant au cours de leur jeu d’enfant un secret de famille va être découvert. Un roman fort à faire lire à tous les collégiens ayant la guerre de 14 à leur programme d’histoire et pour qu’ainsi perdure le devoir de mémoire.

    par Marie-Charlotte W Le 26 février 2014 à 15:09