Le poids de la neige / Christian Guay-Poliquin

Livre

Guay-Poliquin, Christian (1982-....). Auteur

Edité par Observatoire Editions de l'. Paris - 2018

A la suite d'un accident, un homme se retrouve piégé dans un village enseveli sous la neige et coupé du monde par une panne d'électricité. Il est confié à Matthias, un vieillard qui accepte de le soigner en échange de bois, de vivres et, surtout, d'une place dans le convoi qui partira pour la ville au printemps, seule échappatoire. Dans la véranda d'une maison où se croisent les courants d'air et de rares visiteurs, les deux hommes se retrouvent prisonniers de l'hiver et de leur rude face-à-face. Cernés par une nature hostile et sublime, soumis aux rumeurs et aux passions qui secouent le village, ils tissent des liens complexes, oscillant entre méfiance, nécessité et entraide. Alors que les centimètres de neige s'accumulent, tiendront-ils le coup face aux menaces

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...
Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Un roman d'anticipation glaçant et captivant 4/5

    Dès les premières pages, nous sommes plongés dans une ambiance oppressante au milieu d'un paysage enneigé où plus rien ne fonctionne. Un petit village dans la montagne est isolé du reste du monde à la suite d'une panne géante qui a coupé l'électricité, l'eau, tous les moyens de communication et de ravitaillement. Les hommes doivent s'organiser pour survivre, se répartir équitablement les vivres et le bois de chauffage qu'il leur reste. Dans ce climat de fin du monde, deux hommes sont forcés de cohabiter. L'un, jeune, grièvement blessé aux jambes à la suite d'un accident de voiture. Sauvé par les hommes du village qui ont reconnu en lui leur ancien camarade de jeunesse, ils décident de lui éviter la mort à laquelle il était promis. Ils le confient au deuxième protagoniste, Matthias, un vieil homme robuste et solitaire qui vit en dehors du village. En échange de nourriture et de bois, il devra s'occuper du blessé durant l'hiver. Il souhaite aussi gagner ainsi une place dans le convoi qui partira au printemps pour rejoindre la ville, où il espère retrouver sa femme dont il n'a plus de nouvelles. Il n'a d'autre choix que d'accepter le marché. Peu à peu les deux hommes s'apprivoisent. Chacun a son idée fixe : remarcher et se rendre utile pour l'un, attendre le printemps et retourner en ville rejoindre sa femme pour l'autre. Mais la nature est impitoyable et l'hiver est long. Une relation particulière se noue entre les deux personnages. Ni tout à fait amicale, ni vraiment antipathique, ils se tolèrent, s'entraident et s'affrontent, souvent avec violence. Parfois ils se livrent un peu, mais cachent leurs sentiments sous la dérision, le silence et les couches de neige qui s'accumulent. Rien n'est tendre dans ce roman et pourtant on finit par éprouver une réelle sympathie pour le vieil homme renfrogné et le jeune convalescent pas toujours reconnaissant. Peu à peu les personnages qui gravitent autour disparaissent et nous finissons par un huis-clos glacial où chaque événement prend une nouvelle dimension. C'est un moment de lecture hors du commun, qui peut mettre mal à l'aise mais rappelle surtout l'importance de l'humain et des relations dans notre monde ultra-connecté. Car lorsque plus rien ne fonctionne, c'est avec les autres qu'il faut s'organiser et personne ne peut survivre seul. Une sorte de roman d'anticipation qui prend aux tripes et à la gorge et qu'on ne lâche sous aucun prétexte.

    par A-H P. Le 30 janvier 2019 à 15:00