Un mariage anglais / Claire Fuller

Livre

Fuller, Claire (1967-....). Auteur

Edité par Stock. Paris - 2018

Ingrid a 20 ans et des projets plein la tête quand elle rencontre Gil Coleman, professeur de littérature à l'université. Faisant fi de son âge et de sa réputation de don Juan, elle l'épouse et s'installe dans sa maison en bord de mer. Quinze ans et deux enfants plus tard, Ingrid doit faire face aux absences répétées de Gil, devenu écrivain à succès. Un soir, elle décide d'écrire ce qu'elle n'arrive plus à lui dire, puis cache sa lettre dans un livre. Ainsi commence une correspondance à sens unique où elle dévoile la vérité sur leur mariage, jusqu'à cette dernière lettre rédigée quelques heures à peine avant qu'elle ne disparaisse sans laisser de trace. Traduit de l'anglais par Mathilde Bach.

Voir la collection «La Cosmopolite»

Autres documents dans la collection «La Cosmopolite»

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...
Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Un mariage dysfonctionnel, une jeunesse envolée 5/5

    Ingrid a vingt ans. Elle est follement amoureuse de son professeur de lettres à l’université. Il lui fait la cour et elle se laisse séduire, abandonne ses projets de voyage et de liberté pour l’épouser. Mais avec lui tout semble possible et elle se voit dans un futur heureux, plein de promesses. Quinze ans plus tard, le bonheur envolé, elle lui écrit des lettres pendant ses insomnies et les cache dans ses livres. Sans savoir s’il les lira un jour, ni même s’il les trouvera. Elle lui raconte sa vie, ses sentiments et l’histoire de leur mariage qui les a dévorés et désunis. C’est ainsi que le lecteur entre dans leur intimité, comprenant peu à peu le désarroi de cette très jeune mère et épouse, jusqu’à la lettre finale. Entremêlée à ces lettres, nous suivons l’histoire de la famille vingt ans plus tard, avec les deux sœurs nées de ce mariage. Leur mère a disparu des années auparavant sans laisser de trace, leur père mourant est rongé par la culpabilité et le remord. C’est aussi l’histoire d’un deuil impossible à faire pour une famille hantée par les secrets et les non-dits. L’histoire d’un mariage qui n’a rien d'un conte de fée et qui laisse un goût amer. Le texte est servi par une écriture sensible, tout en finesse, qui saisit avec précision à la fois les paysages sauvages de la côte anglaise et les caractères des personnages. On vibre avec eux, on se questionne et au moment de refermer le livre on se demande comment tout cela est arrivé. Quelle a été la part de bonheur de ce couple, de cette famille, et que reste-t-il des rêves de jeunesse et d’amour éternel ?

    par A-H P. Le 30 janvier 2019 à 14:53