/
4/5

1 avis

La terre qui les sépare

Livre

Matar, Hisham

Edité par Editions Gallimard. Paris - 2017

En 1990, Hisham Matar a dix-neuf ans lorsque son père, Jaballa Matar, disparaît. Celui-ci, après avoir trouvé refuge en Egypte avec ses proches, est enlevé et emprisonné en Libye pour s'être opposé dès le début au régime de Kadhafi. La famille reçoit quelques lettres, envoyées secrètement, jusqu'à ce que toute correspondance cesse brusquement. Vingt et un ans plus tard, lors de la chute de Kadhafi, en 2011, le peuple prend les prisons d'assaut et libère les détenus. Mais Jaballa Matar est introuvable. A-t-il été exécuté lors du massacre d'Abou Salim qui a fait 1 270 victimes en 1996? La détention l'a-t-elle à ce point affaibli qu'il erre quelque part, libre mais privé de souvenirs et d'identité? Hisham Matar va mener l'enquête pendant des années, contactant des ONG et des ambassades, relatant l'histoire de cette disparition dans la presse internationale, se rendant à la Chambre des lords en Angleterre, son pays d'adoption, s'adressant aux personnalités les plus inattendues, de Mandela au fils de Kadhafi. A travers une méditation profonde et universelle sur la condition des fils qui attendent le retour de leurs pères partis au combat, Hisham Matar retrace aussi l'histoire poignante d'un retour au pays, après une absence de plus de trente ans. Il livre également un portrait subtil de la Libye prise dans la tourmente de la dictature et de la révolution, qui synthétise les espoirs déçus du Printemps arabe.

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Au pays des hommes | Matar, Hisham

Au pays des hommes

Livre | Matar, Hisham | Denoël. Paris | 2006

Retranscrite par la voix de Souleiman, un enfant de neuf ans, cette terrifiante chronique de la vie sous la présidence de Kadhafi retrace l'horreur de la répression et cette angoisse de tous les instants dans laquelle tentent de s...

La terre qui les sépare | Matar, Hisham

La terre qui les sépare

Livre à télécharger | Matar, Hisham | Editions Gallimard | 2017

En 1990, Hisham Matar a dix-neuf ans lorsque son père, Jaballa Matar, disparaît. Celui-ci, après avoir trouvé refuge en Égypte avec ses proches, est enlevé et emprisonné en Libye pour s’être opposé dès le début au régime de Kadhaf...

Sélection : Les avis de La Médiathèque - Septembre 2017

Andrei Roublev | Tarkovski, Andrei (1932-1986)

Andrei Roublev

DVD | Tarkovski, Andrei (1932-1986) | Films sans frontières. Paris

Les contes de la ruelle | Jun, Nie

Les contes de la ruelle

Livre | Jun, Nie | Gallimard BD. Paris | 2016

Dans un vieux quartier de Pékin, Yu'er et son Pépé Doubao vivent leur quotidien à la manière d'un conte de fée.

Momo | Hotin, Rony

Momo

Livre | Hotin, Rony | Casterman. Paris | 2017

Avec Momo, Jonathan Garnier et Rony Hotin recomposent le parfum inoubliable de l'enfance. Le temps des copains, des découvertes, des petites bêtises, des grands bonheurs et des gros chagrins. Le temps aussi d'un émerveillement con...

Le Fantôme d'Anil | Ondaatje, Michael (1943-....)

Le Fantôme d'Anil

Livre | Ondaatje, Michael (1943-....) | Ed. de l'olivier. Paris

La terre qui les sépare | Matar, Hisham

La terre qui les sépare

Livre | Matar, Hisham | Editions Gallimard. Paris | 2017

En 1990, Hisham Matar a dix-neuf ans lorsque son père, Jaballa Matar, disparaît. Celui-ci, après avoir trouvé refuge en Egypte avec ses proches, est enlevé et emprisonné en Libye pour s'être opposé dès le début au régime de Kadhaf...

Chargement des enrichissements...

Avis des bibliothécaires et des lecteurs

  • Les silences du passé 4/5

    Hisham Matar, livre ici un récit personnel poignant sur l'histoire violente de son pays : la Libye, ainsi que sa famille sous la dictature de Khadafi. Et surtout sur son père, grande figure d'opposition au régime qui sera kidnappé, emprisonné et jamais relâché, ni retrouvé après la chute du dictateur. A travers la quête incessante d'Hisham qui se bat pour qu'on l'éclaire, l'on ressent la douleur de l'absence de cet homme charismatique qui pèse terriblement sur ses proches. On ne peut être que touché par cette méditation profonde sur l'absence du père, le déchirement de l'exil et le portrait sensible de la Libye post-révolution ,symbole des espoirs déçus du printemps arabe.

    par Sylvie Z. - Médiathèque de Levallois Le 04 septembre 2017 à 18:22