3/5

1 avis

La renverse

Livre

Adam, Olivier (1974-....)

Edité par Flammarion. Paris - 2016

"Ce n'est qu'au moment d'entrer dans le bar-tabac que la nouvelle m'a vraiment heurté, qu'elle a commencé à filer le tissu du drap que je tendais depuis des années sur cette partie de ma vie. J'ai demandé deux paquets de cigarettes, salué les habitués du plat du jour. Au-dessus des tables, un téléviseur s'allumait sur une chaîne d'information en continu. A l'instant où j'y ai posé les yeux, le visage éminemment télégénique de Jean-François Laborde s'est figé sur l'écran. J'ai demandé qu'on augmente le volume. On annonçait son décès dans un accident de voiture. Suivait un rappel succinct de sa biographie. Fugacement, la pensée, absurde étant donné le temps accordé à l'information, qu'il n'avait pas été fait mention de ma mère m'a traversé l'esprit. " Dans La renverse, Olivier Adam retrace l'itinéraire d'Antoine, dont la vie s'est jusqu'à présent écrite à l'ombre du scandale public qui a éclaboussé sa famille quand il était encore adolescent. Et ce faisant, il nous livre un grand roman sur l'impunité et l'humiliation, explorées au sein de la famille comme dans l'univers politique.

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Le jour ou j'ai cassé le château de Chambord | Adam, Olivier (1974-....)

Le jour ou j'ai cassé le château de Chambord

Livre | Adam, Olivier (1974-....) | l'Ecole des loisirs. Paris | 2005

Falaises | Adam, Olivier (1974-....)

Falaises

Livre | Adam, Olivier (1974-....) | Ed. de l'Olivier. Paris | 2005

Portrait romanesque d'un homme à vif et d'une jeunesse perdue. Un homme revient à Etretat, vingt ans jour pour jour après le suicide de sa mère. Le temps d'une nuit d'hôtel, il déroule dans sa tête le film de ses trente premières ...

On ira voir la mer | Adam, Olivier (1974-....)

On ira voir la mer

Livre | Adam, Olivier (1974-....) | Ecole des loisirs. Paris | 2002

Olivier connaît Lorette depuis longtemps. Ils sont collés, inséparables. Mais Lorette est solitaire et blessée, c'est une révoltée. Elle se saoule, elle casse tout, à l'école, à la cité, c'est une délinquante. Olivier pense qu'ell...

Sélection : Les avis de La Médiathèque - Mars 2016Voir tous les documents

La renverse | Adam, Olivier (1974-....)

La renverse

Livre | Adam, Olivier (1974-....) | Flammarion. Paris | 2016

"Ce n'est qu'au moment d'entrer dans le bar-tabac que la nouvelle m'a vraiment heurté, qu'elle a commencé à filer le tissu du drap que je tendais depuis des années sur cette partie de ma vie. J'ai demandé deux paquets de cigarette...

Supersourde |  Bell, Cece

Supersourde

Livre | Bell, Cece | Editions Les Arènes. Paris | 2015

A la suite d'une méningite, Cece Bell perd l'audition à l'âge de quatre ans. Devenue illustratrice pour la jeunesse, elle raconte dans cette bande dessinée autobiographique son enfance marquée par la différence. Se faire des amis,...

Chargement des enrichissements...

Avis des bibliothécaires et des lecteurs

  • Entre marée montante et descendante 3/5

    Olivier Adam fait partie des auteurs pour lesquels j’attends avec impatience la sortie d’un nouveau roman. Une certaine routine s’instaure à chaque fois puisqu’on est à peu près sûr de retrouver un personnage qui s’appellera Antoine, un lieu breton, des sujets comme les relations familiales, la quête identitaire, la banlieue parisienne, la dénonciation du système gouvernemental, ou encore la mer. Celui-ci ne dérogera pas à la règle mais après tout ce sont sans doute ces thèmes qui font écho en moi. Antoine donc, la trentaine, vivant en Bretagne et travaillant dans une librairie, apprend un matin la mort d’un homme politique, ancien ministre et cet évènement va le ramener quelques années auparavant, en plein cœur d’un scandale politico-sexuel. Cette période de sa vie, Antoine l’a fuie, a tenté de l’oublier, de faire une croix dessus, mais dix ans après, il est sans doute temps d’affronter ses démons et de tenter de vivre vraiment. Comme à son habitude Olivier Adam nous renvoie à des vérités sociales, politiques bien actuelles et réelles, et nous touche par son ton mélancolique. Certains doivent sans doute s’en lasser, d’autres comme moi adhèreront encore et toujours.

    par Soizic N. - La Médiathèque de Levallois Le 10 mars 2016 à 11:15